Le système bibi-binaire

Sur une note plus comique, le chanteur Boby Lapointe a inventé, dans les années 60, un système de représentation graphique et phonétique des nombres hexadécimaux, le système bibi-binaire.

grisebouille.net/hexadecimal-et-boby-lapointeInformations[1]

Le système Bibi utilise le système de numérotation hexadécimal, mais en lui appliquant au lieu des chiffres et des signes convenus, de nouveaux symboles et surtout une syllabe pour chaque chiffre.

grisebouille.net/hexadecimal-et-boby-lapointeInformations[2]

Pour rendre l'usage du système moins fastidieux, le chanteur a imaginé un procédé de conversion des chiffres en lettres et syllabes. À l'aide de quatre consonnes et de quatre voyelles, associées respectivement aux quatre valeurs des deux bits de gauche (00=H, 01=B, 10=K et 11=D) et de droite (00=O, 01=A, 10=E, 11=I), on obtient les seize combinaisons nécessaires à la prononciation des seize chiffres : HO, HA, HE, HI, BO, BA, BE, BI, KO, KA, KE, KI, DO, DA, DE, DI.