L'assembleur

Puisqu'un processeur ne sait calculer qu'en binaire, les programmes sont donc fournis en binaire. Donc si on veut que le processeur effectue un calcul, il faudrait lui dire quelque chose de ce genre là :

« 01010100 10110101 01101101 110110101 10101010 11011110 10101011 10111100 1100011 0101101 01111110 ».

Ce qui est totalement incompréhensible pour un humain.

On peut déjà écrire tout ça en hexadécimal, pour alléger l'écriture : « 54 B5 6D DA D5 6F 55 DE 63 5A FC », mais ça reste illisible. Le processeur, lui ne comprend que ça.

Donc, on a inventé une façon un peu plus claire d'écrire les instructions : le langage machine ou l'assembleur.

grisebouille.net/des-zeros-et-des-unsInformations[1]

Complément

Pour effectuer des calculs plus complexes, il faut au préalable décomposer ce calcul en une suite d'instructions qu'il connaît. Tout comme on peut décomposer une puissance en une suite de multiplications, puis en une suite d'additions (24 = 2×2×2×2 = 2+2+2+2+2+2+2+2).